2013-07-24, 18:04
: 1  
samirino
:: ::
Le drglement du Monde

Le drglement du Monde

Le drglement du Monde

Amin Maalouf





Lune des leons du 11 septembre 2001, cest qu lre de la globalisation, aucun drglement ne demeure strictement local


rsum du livre

La thse centrale de ce vaste essai pourrait tre ainsi rsume : le drglement du monde tient moins la "guerre des civilisations" qu' l'puisement simultan des civilisations, l'humanit ayant atteint en quelque sorte son "seuil d'incomptence morale". A l'ge des clivages idologiques qui suscitaient le dbat succde celui des clivages identitaires, o il n'y a plus de dbat. Islam et Occident : les deux discours ont leur cohrence thorique, mais chacun, dans la pratique, trahit ses propres idaux. L'Occident est infidle ses propres valeurs, ce qui la disqualifie auprs des peuples qu'il prtend acculturer la dmocratie. Le monde arabo-musulman n'a plus ni la lgitimit gnalogique ni la lgitimit patriotique autour desquelles il s'tait historiquement structur. Vivant dans l'humiliation et la nostalgie rgressive de son "Age d'or", l're des islamismes ayant succd l're des nationalismes, il se trouve condamn une fuite en avant dans le radicalisme. Ces "drglements symtriques" ne sont qu'un des lments d'un drglement plantaire plus global qui exige que l'humanit se rassemble pour faire face des urgences qui, l'exemple des perturbations climatiques, menacent tous les peuples. Et si la Prhistoire de l'humanit prenait fin sous nos yeux, ouvrant dans les convulsions le grand chapitre d'une nouvelle Histoire de l'homme qui commence ?




La critique de Thomas Flamerion

Lhumanit va mal. Amin Maalouf nest pas le premier lcrire ; il avoue dailleurs sinscrire dans la ligne ou en contradiction de nombreuses thories. Mais au sortir dune premire partie - "Les Victoires trompeuses" - qui fait ltat des lieux communs sur les drglements qui secouent lhumanit, on craint le ressass improductif. Cest pourtant mal connatre lcrivain et essayiste que dimaginer le prendre au pige du bavardage autocentr auquel sadonnent bon nombre de ses confrres. Une puissante empathie, un altruisme sincre et une vision claire dun monde en passe datteindre "son seuil dincomptence morale" guident cet essai captivant. En tmoignent une dmonstration loquente de la perte de lgitimit des puissants travers les parcours dAtatrk et surtout de Gamal Abdel Nasser, le prsident gyptien qui sopposa lOccident et tenta dunir les nations arabes. Car non seulement le regard dAmin Maalouf fouille lhistoire des hommes dans ses plus obscurs recoins, mais son sens de la narration exalte sa pense et guide son message jusqu nous. Ainsi apprend-on que les Mandens, peuple vivant en Iraq depuis quatorze sicles, est en passe de disparatre cause des violences commises dans le pays depuis lintervention amricaine. Une squelle alarmante parmi dautres de lacclration du "Drglement du monde". Alors lauteur, qui se reconnat la fois dans la civilisation occidentale et dans la culture arabe, tente de tracer les voies dune "coexistence harmonieuse" et dune action groupe des peuples contre le cataclysme qui menace. La culture, selon Maalouf, doit tre le vecteur de cette "rconciliation", pour vaincre les querelles de clocher qui embrasent le village global. Un essai pour penser le tumulte et repenser les rgles qui le rgissent.


PDF - 314 pages - 0.8 MO
Grasset - 2009



Tlcharger torrent


Qui est Amin Maalouf?

Amin Maalouf est n Beyrouth au Liban le 25 fvrier 1949. Cest un arabe chrtien n dune mre melkite (orthodoxe) et dun pre protestant aux multiples fonctions : peintre, pote, journaliste qui fut dailleurs le crateur de deux quotidiens. Il parle arabe, crit en franais et pratique langlais. Il a tudi lconomie politique et la sociologie dans un but de formation plutt que dans celui de lapprentissage de certaines connaissances.

Aprs cette exprience universitaire, il va se lancer dans le journalisme suivant ainsi les traces de son pre. Il est engag au " Nahar " en 1972 ou il soccupe principalement de la rubrique politique internationale. Il sest donc intress aux grands conflits comme les guerres Isralo-Arabes.

En 1976, il va quitter Beyrouth pour sinstaller dans la capitale franaise : " Jaime travailler dans la srnit. Pendant que le Liban tait en conflit, je naurais pas su trouver la srnit ncessaire. Je me suis senti laise quand le pays a commenc sorienter vers une priode plus calme et plus sereine ". Ce dpart est du linscurit permanente qui rgnait dans son pays.

En France, il va poursuivre sa carrire de journaliste et devient mme rdacteur en chef de " Jeune Afrique ". Ce mtier va lui permettre une ouverture sur le monde assez considrable, il va parcourir plus dune soixantaine de pays ce qui va lamener accumuler beaucoup dexprience notamment dans les rencontres avec de nouveaux pays, de nouvelles personnes et de nouvelles cultures.

En 1983, il publie un ouvrage historique : " Croisades vues par les Arabes " qui lui permet de mettre en avant le point de vue des envahis. Cette uvre va avoir un cho non ngligeable et sera traduit en plusieurs langues. Ce succs va le conduire se consacrer uniquement la littrature. Trois ans plus tard, son premier roman " Lon lAfricain ", sur la vie dun voyageur du XVIme sicle devient un best-seller et le fait connatre du grand public En 1988, " Sarmacande ", prix des maisons de la Presse, est inspir de la vie du jeune pote persan Omar Khayyam, n en 1030. Deux annes plus tard, les jardins de Lumire retrace lhistoire et litinraire du prophte Mani, fondateur du manichisme. Dans " Le premier sicle aprs Batrice " , publi en 1992, cet crivain qui stait surtout intress au pass se tourne vers la " science fiction ". Il obtiendra le prix Goncourt 1993 avec " Le rocher de Tanios ".

Amin Maalouf possde la double nationalit franaise et libanaise.





Powered by vBulletin® Copyright ©2000 - 2017, vBulletin Solutions, Inc